Ils ont parlés de …

« Une campagne vraiment inattendue, émaillée de villages tout blancs, de palmiers et d’oliviers au vert feuillage se balançant sous la brise et qui composent, sur l’azur de la mer et du ciel, une harmonieuse symphonie de teintes ! Quel séduisant contraste ! «  (René Stablo).

« À Sfax, l’hiver vous aura quittés ; à Gabès vous trouverez le printemps; à Tozeur l’été; et à Djerba vous découvrirez la cinquième saison. Mais oui Monsieur, la cinquième saison, ce climat spécial à l’île de Djerba, si étrange, fait de sécheresse extrême, de brise marine, de fraîcheur et de rosées nocturnes, de quelque chose de rationnel, de tempéré en tout. » (Emmanuel Grévin).

« Île couverte de poudre d’or, de verdure et d’oiseaux, où les citronniers sont hauts comme des cèdres [...] où l’air est si doux qu’il empêche de mourir » (Gustave Flaubert).